Les premières Assisses du supportérisme ont été un franc succès. La volonté de dialogue affichée aujourd'hui du côté des instances et des supporters implique maintenant de créer les structures. Espérons que le conseil national des supporters de football français officiellement créé à l'occasion de ces Assises pourra répondre à ces problématiques.

Discours d'introduction de Ronan Dantec lors des Assises sur le supportérisme organisées par l'association "A la nantaise"

20140417 - Colloque Supporterisme - web3"Dans nos sociétés, le football est plus qu'un sport. Langage quasi-universel, il est une caisse de résonnance des évolutions de nos sociétés, de ses enthousiasmes et de ses dérives. C'est donc avec un grand plaisir que je parraine au Sénat ce colloque sur le rôle des associations de supporters et, plus généralement, sur la responsabilité globale du monde du football.

Je ne résume pas aujourd'hui le football à ses travers. Il reste d'abord un lieu de joies partagées, ce spectacle sportif étant, j'en suis convaincu, un des plus créatifs qui soit. Il est aussi un espace précieux de création de liens collectifs, d'intégration et d'éducation des jeunes. Ce rôle positif du football dans nos sociétés renforce sa responsabilité et la nécessité d'en respecter le caractère de bien collectif. Or, ce caractère est aujourd'hui menacé, tout d'abord par l'accaparement de clubs participant de l'identité des territoires, aujourd'hui vendus et revendus entre grandes sociétés ou millionnaires, se les offrant en cadeau. Remettant en cause la glorieuse incertitude du sport, essence de la compétition, cette évolution financière du football est à interroger. Il ne s'agit pas de contester la présence de l'argent dans le spectacle sportif, mais plutôt de trouver de nouveaux équilibres, une nouvelle gouvernance, notamment pour que les clubs, qui n'existent pas sans soutien populaire, conservent un ancrage local. C'est le mérite de l'association « A la nantaise » d'avoir porté cette question de l'actionnariat populaire dans le débat public à Nantes.

Plus généralement, et c'est le sens de ce colloque, il s'agit bien d'interroger le rôle des associations de supporters dans cette responsabilité globale. Elles ne doivent pas se résumer à un soutien aveugle à leur club de cœur, tolérer les dérapages, les replis identitaires et les discours d'exclusion de l'autre. Il est essentiel qu'elles discutent aujourd'hui ensemble sur ces critères, et que les instances officielles du football les reconnaissent en leur offrant des espaces de dialogue.

20140417 - Colloque Supporterisme - web4

Ce colloque est donc être une étape importante dans la construction de cette réflexion pour un football mettant en exergue ses valeurs socles : une équipe ne gagne que si elle va de l'avant, jouant collectif, avec des partenaires de jeu solidaires entre eux.

Nous sommes heureux de vous accueillir aujourd'hui au Palais du Luxembourg pour ces débats orientés vers trois objectifs :

  • lancement officiel du Conseil National des Supporters de Football, organisme représentatif animé par des groupes de supporters français et par un comité d'orientation composé d'universitaires, parlementaires et personnalités des médias afin d'établir les conditions du dialogue entre instances du football, pouvoirs publics et supporters,
  • création de connexions concrètes entre les clubs professionnels et les valeurs de la Responsabilité Sociétale des Entreprises promouvant les principes éthiques de la formation, de l'éducation à la citoyenneté, de l'ancrage dans un territoire, de la bonne gouvernance et de la transparence financière,
  • implantation en France de l'actionnariat populaire, inspirée des recommandations de l'UEFA et de l'obligation réglementaire en vigueur au sein du championnat allemand, pour permettre aux supporters d'être représentés dans les structures de propriété et instances décisionnelles des clubs professionnels afin de promouvoir un football populaire et durable."