Communiqué de presse de Ronan Dantec et de Bernard Gaudin, tête de liste « La Voie Citoyenne » à Châteaubriant

Le Tram-Train à Châteaubriant est un véritable levier de développement pour le territoire. Il doit aider à renforcer les solidarités territoriales.

20140228 Inauguration TT - Les TTCe vendredi 28 février nous accueillons Le Tram-Train entre Nantes et Châteaubriant en gare de Châteaubriant. Le dernier train de voyageurs mis en circulation sur cette ligne s'était arrêté le 31 mai 1980.
Nous nous félicitons que cette initiative, issue d'une majorité de gauche au Conseil Régional des Pays de Loire, ait pu aboutir.

Le Tram-Train représente une véritable opportunité de développement pour la ville de Châteaubriant et pour le territoire du Pays de Châteaubriant mais à condition de s'en saisir. Or, force est de constater qu'aujourd'hui, le Pays de Châteaubriant sous la présidence d'Alain Hunault n'a toujours pas mis cette réalité au cœur des discussions : aucun plan d'actions ni de stratégie commune aux collectivités qui le composent ne sont définis !

Le Tram-Train ouvre, de fait, trois nouvelles portes d'entrées sur le territoire du pays de Châteaubriant : Abbaretz, Issé et Châteaubriant. Elles s'ajoutent aux deux portes actuelles : Nozay et Derval situées le long de la nationale 137. Il faut donc mettre à profit cette nouvelle situation et s'organiser pour attirer des ressources humaines, des compétences, et pour soutenir l'économie locale. 20140228 Inauguration TT - avec G.PepyIl n'est pas question de regarder passer les trains avec nos habitants se rendant au travail ou allant s'instruire, se cultiver à Nantes. Le Tram-Train doit être un levier de développement, permettre l'ancrage sur le territoire de populations nouvelles et participer au rééquilibrage entre petites et grandes villes. C'est un enjeu clé pour notre territoire. Il s'inscrit pleinement dans le programme de la liste La Voix Citoyenne « Une ville ouverte et accueillante capable de lancer de nouvelles coopérations avec les autres collectivités ». Nous insistons notamment sur l'importance d'un nouveau dialogue avec la métropole nantaise. Nous considérons que le renforcement des pôles économiques des villes moyennes est l'alternative à un développement non maitrisé de métropoles concentrant les activités et étalant les habitants en troisième et quatrième couronne. Nous devons définir avec l'ensemble des collectivités territoriales les outils permettant de favoriser ces implantations économiques sur les villes moyennes.

Mais au-delà des impacts positifs que va provoquer l'arrivée du Tram-Train à Châteaubriant, nous constatons et regrettons la non prise en compte ou la non anticipation de certains éléments. Rien n'est en effet prévu en terme de connexion avec Rennes, alors que le positionnement de notre ville dans la dynamique de rapprochement entre Nantes et Rennes est un enjeu majeur. Rien non plus sur les différents modes de déplacement (navettes, liaisons douces ...) pour se rendre à la gare ou pour au centre-ville, à l'hôpital et dans les zones d'activités depuis la gare. Enfin, le prix du billet à 10 euros l'aller simple qui, en comparaison avec les 2 euros que coûte un trajet Lila, constitue une véritable rupture de solidarité à l'échelle départementale. Il est plus que probable qu'un tel tarif réduise considérablement les possibilités de déplacements pour les personnes à faibles ressources.

Aussi nous appelons les différentes collectivités (département, région) à réfléchir sur un système de tarification juste et équilibré. La liste, la voix citoyenne, s'engage dès à présent à mettre en place une billetterie qui maintiendra – sous conditions – le tarif de 2 euros pour un trajet Châteaubriant - Nantes.