CMP non conclusive sur le Projet de loi sur la transition énergétique :

Une étape nécessaire pour l’avenir énergétique de la France

 

La décision de la commission mixte paritaire, réunie aujourd’hui pour examiner le projet de loi sur la Transition énergétique pour la croissance verte, est une étape nécessaire pour l’avenir énergétique de la France.

Les reculs inacceptables introduits lors du débat au Sénat, tant sur la réduction de la part du nucléaire dans le mix énergétique que sur les objectifs de diminution des consommations énergétiques ou l’éolien, n’ont donc pas été entérinés.  

Nous allons donc pouvoir continuer à travailler pour enrichir ce texte. En plus des objectifs et moyens adoptés en 1ère lecture par l’Assemblée Nationale, nous veillerons à préserver les améliorations incontestables apportées au texte lors de son examen au Sénat, tout particulièrement sous l’impulsion des Sénateurs écologistes.

Nous nous réjouissons que la mobilisation et le bon sens aient permis de préserver l’ambition de ce texte majeur du quinquennat, à la hauteur des engagements présidentiels.

Denis Baupin, vice-président de l’Assemblée Nationale

Ronan Dantec, vice-président de la commission du Développement durable, des infrastructures, de l'équipement et de l'aménagement du territoire du Sénat