Au Carnet, lieu hautement symbolique des luttes et mobilisations anti-nucléaires et face à Donges-Est, autre témoin de la mobilisation de Ronan Dantec et des élus écolos contre l’extension du port autonome, se dresse désormais Héliade 150, la plus haute et la plus performante éolienne du monde.

L’investissement des élu-e-s écologistes a été déterminant dans la concrétisation de ce projet et le lancement de la filière Offshore.

Les entreprises retenues dans le cadre de l’appel d’offres lancé par l’Etat français seront connues début Avril. Cet appel d’offres prévoit la production de 3000 mégawatt. En Europe, ce sont 40000 MW qui sont prévus, soit plus de 10 fois la production française.

Lors de la conférence de Presse organisée en marge de cette inauguration, Ronan Dantec a insisté sur l’importance de l’émergence de cette filière sans oublier l’éolien terrestre victime de nombreux coups de la part de l’Etat. L’inauguration de cette éolienne d’avenir par le ministre Eric Besson est – à ce titre – symptomatique de la politique gouvernementale sur les énergies renouvelables en générale et sur le développement de l’éolien en particulier. Contrairement à ce qu’a affirmé le ministre lors de son allocution, l’énergie produite par l’éolien n’est pas complémentaire de celle issue du nucléaire mais bien – comme cela se passe en Europe, une alternative moins chère et plus sûre.