Ronan Dantec réaffirme sur France 3 que "ce projet ne correspond pas aujourd'hui aux valeurs d'une gauche moderne"